26 Abr

Les sources d’énergie intermittentes

Qu’est-ce qu’une source d’énergie intermittente ?

éol

A la différence des énergies traditionnelles disponibles en permanence telles que l’hydraulique et le nucléaire ou  à la demande comme les centrales thermiques, les sources d’énergie intermittentes sont, elles, des sources de production d’énergie renouvelable qui ne sont pas disponibles en continue. En effet, leur disponibilité varie fortement sans possibilité de contrôle. Certaines de ces sources d’énergie ont des variations régulières et prévisibles comme l’énergie marémotrice et l’énergie solaire, d’autres sont moins régulières comme l’énergie éolienne. Ce terme est notamment utilisé par la Commission européenne et Eurostat pour distinguer les énergies renouvelables (biomasse, déchets etc.) On pourrait tout aussi bien les qualifier d’aléatoires.

Que nous apportent-elles ?

Les avantages de ces sources d’énergie intermittentes tiennent au caractère renouvelable et inépuisable à l’échelle humaine de ces sources. Elles ont un coût marginal restreint et n’émettent pas ou peu de polluants. Les coûts d’investissement peuvent être cependant élevés pour pouvoir exploiter ces sources renouvelables. Celui-ci a cependant diminué rapidement au cours des dernières années. De plus, ces sources d’énergies sont principalement utilisées pour produire de l’électricité.

Les inconvénients liés à ce procédé ?

En raison de leur intermittence, énergie solaire et éolienne ne peuvent donc pas répondre à elles seules aux besoins énergétiques d’un pays du fait de la très forte variabilité de la demande de la consommation électrique. En effet, leur électricité n’est pas produite en fonction de la demande mais en fonction de l’alternance jour-nuit, du climat local et de la météorologie.

Le développement de ces sources d’énergie rend donc indispensable la présence d’énergies de substitution capables de suppléer sans délai aux carences des intermittentes.

Des solutions ?

eol2

Au vue des besoins grandissant des individus qui se traduit par une forte croissance de la production au sein des pays en développement, il est plus que nécessaire de trouver des solutions pour pallier la demande et ainsi de répondre aux besoins constants.

La problématique de l’intermittence des énergies renouvelables pourrait être en parti résolu par le développement du concept d’interconnexion, de consommation flexible ou de moyens de stockage performants notamment via des batteries de véhicules électriques, des volants d’inertie ou des barrages hydroélectriques. De plus, de nombreux projets sont actuellement en cours d’expérimentation, concernant aussi bien l’éolien (pompage turbinage, stockage chimique…) que le solaire (fluides caloporteurs, batteries géantes…).

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.